Flux RSS
  

Accueil > Forum > Indignez-vous

Indignez-vous

Réflexions sur le sort réservé aux personnes âgées dans notre société, à l’origine de la création du comité d’éthique gérontologique du valenciennois.

Indignez-vous !
Juin 2018

Introduction :
Au cours de notre dernière réunion du 07 juin, il a beaucoup été question de méthodologie, de visées. Je pense qu’il est aussi indispensable de revenir sans cesse sur les fondamentaux à l’origine de notre comité d’éthique
Les fondamentaux :
Il y a un quart de siècle environ, Alain CARPENTIER, moi-même et quelques autres nous nous sommes indignés sur le sort réservé aux « vieux » dans notre société néolibérale, individualiste, mue par l’âgisme, terme créé par le gérontologue Robert BUTLER. Le prendre soin des personnes âgées était corseté dans les recommandations, les réglementations, les protocoles qui fleurissaient au sein du paradigme médical de la vieillesse. Un florilège de dénominations s’épanouissait pour les dénommer avec une glamourisation sans fin : les séniors, les ainés, les anciens, le 3ème puis le 4ème âge, etc... Les vieux se retrouvaient dans une catégorie à part, en dehors du temps et du monde, et n’étaient plus intégrés dans le fil de la vie. On oubliait tout simplement la vieillesse, les vieux, et l’on essayait de faire leur bonheur malgré eux, pourvu que ce soit dans le bien vieillir, l’hygiène et la sécurité.
Encore à ce jour les personnes âgées n’ont pas cette liberté positive de choisir entre plusieurs opportunités pour vivre la vie qui a de la valeur pour eux, même si elle nous parait déraisonnable. On ne leur demande pas leur avis, ils n’ont plus voix au chapitre et deviennent invisibles dans notre société, vivant à part en ce monde, avec un isolement terrible. C’est pour réagir face à ce constat que le comité gérontologique du valenciennois essaie de les écouter, de comprendre dans leur comportement ce qu’ils souhaitent pour ajuster notre prendre soin et adapter nos pratiques. Nos réflexions essaient d’extraire au sein de la situation vécue ce qu’ils veulent nous dire.
Un autre objectif fondamental de notre comité est de permettre aux travailleuses de proximité d’exprimer leur ressenti, comme l’a très bien souligné Florence TEMBREMANDE. Elles font un travail difficile, souvent mal rémunéré et ne sont pas considérées, voire sont elles aussi invisibles. Les travailleuses du « care », elles qui sont proches des personnes âgées et qui font ce que certains appellent « le sale boulot » doivent pouvoir en parler, donner leur avis. Notre comité a encore des progrès à faire en ce domaine.
Notre comité se veut indépendant et territorial. En effet les vieux vivent dans un territoire, dans un village, dans un quartier, où ils ont leur biotope avec des racines profondes. La vieillesse est l’affaire de la collectivité, de la société civile, pas du politique, de la médecine, ce qui n’exclut pas de lui procurer des soins de qualité. Notre démocratie représentative a échoué pour créer une politique gérontologique. Il nous revient d’essayer d’instaurer une démocratie participative, y compris au sein du comité.

La visée finale :
Rendre aux vieux leur place, qu’ils n’auraient jamais dû quitter, dans notre société. Changer les mentalités, modifier les pratiques, un objectif ambitieux sans doute jamais atteint. Mais comme l’a dit Guillaume d’Orange : « rien ne sert d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » Cette visée pour le moins audacieuse demande tout un travail en amont y compris dans l’éducation du citoyen et je vous engage à lire ou relire le livre de Martha NUSSBAUM : « les émotions démocratiques ».
Dominique DUCORNEZ
Président du CEGV

29 septembre 2018 par Dominique DUCORNEZ

 


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Comité d’Éthique Gérontologique du Valenciennois

Le CEGV est un regroupement de plusieurs acteurs du terrain, ayant la même philosophie, pour réfléchir ensemble sur les questions éthiques générales que pose l’accompagnement des personnes âgées dépendantes, en établissement d’hébergement ou au domicile.


Plan du site

Siège et lieu de réunion

EHPAD
Maison rurale Pierre CACHEUX
Rue de la Bergère
59990 SEBOURG


Contact

Identification

CEGV 2017 - 2019 Tous droits réservés |